l'influence négative des shows tv

Depuis quelques années les émissions "de survie" fleurissent sur nos écrans de télé, dans la plupart des cas on est aux antipodes de la réalité et de la conduite à tenir en cas de situation dégradée.
Dans ces émissions,il n'est jamais question de gérer son stress et ses émotions, on voit directement un idiot partir en courant sans réfléchir et se mettre en danger du début à la fin ....
Certes c'est sûrement vendeur, mais c'est le genre de chose qui va réduire vos chances de survie au lieu de les augmenter.
Les émissions se passent les trois quart du temps dans la jungle, sur une île ou d'autres lieux pleins de mystères ...
La réalité est souvent bien plus terre à terre que cela, comme un randonneur qui perd son groupe, voir par exemple Mme Thérèse Bordais, 62 ans qui a été retrouvée en bonne santé après avoir passé onze jours dans un ravin dans les Pyrénées espagnoles (En savoir plus  iciou encore....cet homme mort en allant aux champignons , du coup c'est moins vendeur mais c'est ça la réalité, et ça arrive des dizaines de fois par ans (heureusement l'issue est souvent heureuse).
Aucune sortie nature ne doit être prise à la légère, et, je l'ai déjà dit, mais pensez à prévenir vos proches de l'heure (ou du jour) à laquelle vous devez rentrer et indiquez votre itinéraire ou lieu de balade...ça aidera fortement les secours en cas de soucis.

 

Pour résumer

Une situation de survie n'arrive pas qu'aux aventuriers partants à l'autre bout de la planète (eux ils sont préparés en général !) mais ça peut concerner ABSOLUMENT TOUT LE MONDE !

C'est là que j'en veux aux émissions télé, car les gens pensent précisément que ça ne va concerner que les grands voyageurs, du coup, au lieu de sensibiliser les téléspectateurs ça les conforte dans leurs idées de sécurité sous nos contrées.


Pensez y, prévenir et s'équiper à minima n'est pas contraignant et ça peut vous sauver.


Rappelez-vous l'affaire Pauline Laffont  Extrait de l'article dans Paris-Match: "Elle était partie dans le maquis le 11 août dernier. Elle avait quitté Le Serre de Pomaret, le domaine familial, pour une destination qu’elle n’avait confiée à personne.  ​Bon,là ,la pauvre est morte sur le coup, certes, mais si elle n'avait été que blessée, faute d'avoir indiqué sa destination, elle n' aurait pas pu être secourue à temps car retrouvée plus de trois mois après sa disparition...et ça c'est bel et bien passé en France, pas dans la jungle Brésilienne.